bandeau haut

Manifestations de l’Amicale Laïque

Le 04 Avril 2014 : Carnaval

Au programme : défilé dans les rues du village suivi du fameux lâcher de ballons offert par l’Amicale Laïque. Les enfants se sont régalés avec les gâteaux confectionnés par les parents et grands parents.

IMG/jpg/04042014_023.jpg
IMG/jpg/04042014_024.jpg
IMG/jpg/04042014_007.jpg
IMG/jpg/04042014_010.jpg
IMG/jpg/04042014_011.jpg
IMG/jpg/04042014_018.jpg

Mardi gras & Carnaval

À l’origine, il y a le carême, période de jeûne de 40 jours avant Pâques. Il commence le mercredi des Cendres et s’achève le Samedi Saint.

Le carnaval vient du latin médiéval carne levare : enlever la viande (des repas). La viande désignant le gras que l’on mange les jours gras (autrefois, on les appelait aussi les jours charnels). Le carnaval a le même sens que le carême-entrant ou carême-prenant qui désignaient, à l’origine, le début du carême. Ces termes ont ensuite désigné la fête clôturant les derniers jours avant le carême.

Aujourd’hui, le jeûne n’est guère pratiqué et se limite essentiellement au Vendredi Saint, jour durant lequel les catholiques s’abstiennent de manger de la viande.

Avant le jeûne, il est bon de se défouler ! Ainsi la semaine des sept jours gras précède les 40 jours maigres de carême ! Le Mardi gras est le dernier des jours gras, celui qui est fêté avec le plus d’éclat ! Au jeûne et à l’abstinence s’oppose alors le carnaval.

Aujourd’hui, on a gardé le meilleur (le carnaval) et on a oublié le pire (le carême). Mais ne devrions-nous pas faire carême ? Au moins, les premiers jours, on pourrait s’abstenir d’alcool et de pâtisseries ! Pourquoi ? tout simplement pour redonner au carnaval son lustre d’antan : quand on entre dans une période de privation, on fait d’autant plus la fête ! Pas de carnaval digne de ce nom sans carême !


Haut de page

Contact | RSS | Aide | Mentions légales | Plan du site